Syndicat FO du Personnel Territorial de la ville de Wissous 91

Soutenir et défendre notre collègue Eric

 

 Soutenu et défendu par FO (30-06-2008)

 

  Soutenu et défendu par le syndicat FO de la mairie de Wissous 

 

 Soutenu contre la diffamation

 

 

 

 

 

Soutenu et défendu devant le conseil de discipline

 

Pour faire suite à la procédure engagée devant le conseil de discipline le 2 octobre 2006, part M le Maire à l'encontre de notre collègue M Eric Bruneau.

 

Les sanctions demandées par M le Maire étaient bien disproportionnées, que se soit la demande de révocation et après les 30 jours d'exclusions sans salaire.

 

M le Maire se demandait (lettre ouverte du 18 mars 2007 aux Wissoussiens) si notre syndicat FO était sérieux et si nous avions bien été informé sur les tenants et aboutissants de ce dossier pour défendre l'indéfendable.

 



Demande de sanction : Révocation

Avis du conseil de discipline : 10 jours d'exclusions (échelonnés)  

 

M le Maire n'a pas suivi cet avis et décide le 2 mai 2007 d'infliger 30 jours d"exclusions sans salaire.

 

Vu que cette décision était toute aussi démesurée que la première nous avons demandé que le dossier soit examiné par le conseil de discipline de recours.

 

10 jours d'exclusions (échelonnés)  

 

 

Au final la sanction est celle de la première instance à savoir ; 10 jours d'excluions échelonnés

 

La mairie doit payer 20 jours de salaire à notre collègue.

 

Un avis du conseil de discipline et une recommandation en recours émises par plusieurs personnes sont bien plus équitables, qu'une décision prise par une seule personne, qui a le tout pouvoir de sanction.

 

Pourtant M le Maire avait engagé les grands moyens ; un avocat, "des témoignages" de certains collègues et même des personnes extérieures au personnel de la mairie, alors que les faits reprochés étaient dans le cadre du travail.

 

Cela a fait couler beaucoup d'encre mais n'a pas grandit l'honneur des personnes qui ont pris position contre M Bruneau.

Par contre je tiens à remercier personnellement tous les collègues qui nous ont fait confiance et qui ont toujours soutenu (par témoignages et /ou financièrement) Eric et sa famille.

 

Je laisse libre a chacun de penser si notre syndicat est sérieux pour avoir défendu un dossier soit disant  indéfendable. 

 

Notre syndicat FO continuera à soutenir et défendre notre collègue, sa femme et sa fille de 7ans.

 

                                                                                                                                                                                  Secrétaire Général

                                                                           M Calmel Dominique

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/11/2007